Bonus Au fil des saisons 52

Photo

Dans le bien nommé quartier des fleurs de Reichstett se trouve un jardin extraordinaire qui force l’admiration des passants. Au 16 de la rue des bleuets habitent Marc et Ziyi, qui en moins de deux années ont transformé l’intérieur et les abords de la maison familiale.

Il m’a fallu dans un premier temps apprivoiser cette maison, reprise après le décès de mes parents, où nous avons vécu avec mes frères et sœurs. Et puis je me suis dit, le temps passe, je vais d’abord continuer les travaux intérieurs commencés et imaginés par mes parents, en abattant un mur pour faire une terrasse extérieure plein sud, puis réaménager le jardin tout autour » détaille Marc.

Avec l’aide de sa compagne, originaire de la région deShanghai en Chine, les apprentis jardiniers ont mixé les goûts et les saveurs de leurs deux pays. L’aménagement extérieur sur ce terrain de 4 ares a débuté rapidement, boosté par les confinements successifs. „Les extérieurs avaient un aménagement classique des maisons de lotissement de cette époque : des espaces verts à l’avant pour faire joli mais finalement peu utilisés, et à l’arrière, le potager. Nous avons décidé d’inverser cette organisation“ expliquent Marc et Ziyi.

Ils ont commencé par des carrés potagers, Ziyi a la main verte, la nature a fait le reste.Les fleurs, légumes, plantes restent adaptés au climat d’ici, avec des touches gourmandes et colorées du pays du soleil levant : légumes chinois, dont une salade qui pousse comme un bambou, épices, herbes aromatiques,… „Ma compagne arrive à faire 10 boutures d’une petite plante, qui redonnent 10 nouvelles boutures chacune“. Dans ce jardin, graines, boutures et petits plants se donnent et s’échangent avec les voisins, la famille et les amis. Et tout le jardin lui-même est aménagé avec des matériaux récupérés et recyclés : poutres, planches, pots, grilles, cailloux, branches, ….

Quand on voit la taille des dahlias et des tournesols qui s’épanouissent actuellement, on se dit bien que les deux jardiniers sont passés du statut d’amateur à celui de passionné. Ziyi aime également présenter ses créations d’Ikebana, installées tout autour des espaces extérieurs.

Aufond du jardin, une caravane vintage s’est installée pour de bon. « Cadeau de mon parrain, cette caravane a beaucoup voyagé et poursuit tranquillement sa retraite chez nous. Elle a été aménagée comme coin bureau, espace détente ou sieste, chambre d’ami. Mes enfants ainsi que notre chat blanc et noir Choumaouh (panda en chinois) aiment s’y installer », explique Ziyi.

Et la prochaine étape ? « On va installer une serre afin de mieux démarrer les futures plantations, imaginer et créer un espace détente zen, et notre rêve, c’est de faire pousser des plantes encore plus grimpantes et quelques arbres, même si nous ne disposons pas de beaucoup d’espace : kaki, figuier, cerisier… Oest ravi d’avoir pu démarrer notre jardin, de déguster les premiers légumes en cuisine de saveurs mélangées. Et on va également reprendre nos activités professionnelles, ralenties par la crise sanitaire », expliquent nos deux jardiniers.


Un conseil pour d’autres amateurs qui voudraient se lancer dans cette aventure : « Commencer par un coin, et agrandir petit à petit, se prendre au jeu, demander des conseils, échanger bonnes pratiques et graines, respecter la nature, s’adapter à la météo, à la saison, aux coins d’ombre et de lumière, faire cohabiter des plantes qui s’entendent bien : jardiner apporte beaucoup de sérénité… et dans deux ans, ça sera encore plus beau ! »


Pour admirer leur potager visible à l’avant de leur maison :

MarcWantz et Ziyi Ouyang

16 rue des bleuets à Reichstett

S-A.D.

Retour à la liste des actualités